L'Histoire interdite 5 thèses pour réveiller le débat...

par Vincent Lefèvre  -  1 Octobre 2012, 21:09  -  #Artisan en histoire...

15 août 2012 aussi

Mon avis aussi !

 


L'Histoire interdite

5 thèses pour réveiller le débat


 
L'Histoire interdite

Voici, avec le livre de Franck Ferrand, un bol d'air bienvenu : agréable à la lecture et accessible à tous les publics, L'Histoire interdite est une mine de discussions pour vos prochaines soirées en famille ou entre amis. C'est aussi une manière inhabituelle mais efficace de sensibiliser des collégiens ou des lycées à l'Histoire de France.

L'auteur est connu comme écrivain d'Histoire avec des succès de librairie (La Cour des Dames) et comme chroniqueur sur Europe 1.

Son talent de conteur s'exprime pleinement dans ce livre inclassable dont il a fait une affaire personnelle.

Parmi les énigmes qui ont excité sa curiosité au fil de ses études et de ses enquêtes, il en a sélectionné cinq et, sur celles-là, appelle les lecteurs à se faire leur propre jugement sans céder au conformisme des sommités universitaires ou médiatiques.

Vous-même pouvez réagir et donner votre opinion dès maintenant sur le blog de Franck Ferrand (non sans avoir d'abord écouté le croustillant débat entre l'auteur et Pierre Baron).

- Mais où est donc Alésia ?

La première énigme concerne Alésia. L'empereur Napoléon III, passionné par la guerre des Gaules, avait demandé à une commission d'identifier l'emplacement de la bataille et celle-ci, sur la foi de maigres indices, avait opté pour Alise-Sainte-Reine, en Bourgogne. C'est devenu une vérité officielle si bien que l'actuel gouvernement se dispose à investir plusieurs millions d'euros sur le site.

Or, Franck Ferrand rappelle les objections de plusieurs érudits qui, se fiant aux écrits de Jules César et à ses indications topographiques, plaident pour un site plus convaincant, dans le haut Jura, à Chaux-des-Crotenay. Il suffirait de quelques fouilles sur ce site pour éclaircir l'énigme une fois pour toutes, avec de bonnes chances de découvrir sur place un site archéologique gaulois exceptionnel. Qu'attendons-nous ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :